top of page

A'JA WILSON REMINDS THE WORLD THAT PRO ATHLETES ARE HUMANS

Photos Credits: Las Vegas Aces / David Becker


I was in Las Vegas for just two days, having traveled from Vancouver, BC, specifically to cover the highly anticipated rematch of the 2023 WNBA Finals between the Las Vegas Aces and the New York Liberty.


To say the event was spectacular would be an understatement. Being close to these incredible athletes (half of the Women's USA Basketball team selected for the Paris Olympics was on the court ), the level of competition, the intensity, and having some NBA all-stars in attendance, the event was a showcase of top-tier athleticism and entertainment.


However, if you asked me what my favorite moment of the game was, I would point to the post-game press conference. The Las Vegas Aces, reigning champions, had just suffered a tough loss, bringing their record to 6-6—the same number of losses they had in the entire 2023 season. With such high expectations and every team aiming for their crown, it was clear that the media session with Coach Becky Hammon and star player A'ja Wilson would not be celebratory.


Coach Hammon handled the initial questions with her usual composure, but what truly struck me and gave me goosebumps was A'ja Wilson's response.

Widely regarded as the best female basketball player in the world right now, A'ja's performances are consistently impressive. Yet, the loss weighed heavily on her, and her genuine emotions broke through her professional demeanor.


"I want to be the best person, the best teammate, because that's how I get the best out of my team," she said, her voice filled with determination and vulnerability.


In that conference, A'ja proved her leadership and showed how much she genuinely cares about her teammates and her franchise. She is not just playing to win; she is playing for her team and held herself accountable for their collective future.


Her words were a poignant reminder that these athletes, whom we often see as invincible machines are human. They experience the highs and lows just like the rest of us, and their passion and dedication run deep. Some might say that it's part of their "job." OK, I get it, but still, it doesn't prevent them from experiencing emotions, feelings, doubts...


A'ja's heartfelt intervention highlighted a fundamental truth about professional athletes: beneath the extraordinary talent and high-pressure performances, they are individuals with emotions, aspirations, and a profound commitment to their teams. As fans, editors and journalists, it's crucial to remember and appreciate the humanity that drives their incredible feats on the court.


A'JA WILSON RAPPELLE AU MONDE QUE LES ATHLÈTES PROFESSIONNELLES SONT DES ÊTRES HUMAINS

Photos Credits: Las Vegas Aces / David Becker


J'étais à Las Vegas pour seulement deux jours, ayant voyagé depuis Vancouver, BC, spécialement pour couvrir le très attendu remake des finales de la WNBA 2023 entre les Las Vegas Aces et les New York Liberty.

Dire que l'événement était spectaculaire serait un euphémisme. Être proche de ces athlètes incroyables (la moitié de l'équipe féminine de basket des États-Unis sélectionnée pour les Jeux olympiques de Paris était sur le terrain), le niveau de compétition, l'intensité et la présence de certaines stars de la NBA dans les tribunes, tout cela a fait de cet événement une vitrine d'athlétisme et de divertissement de haut niveau.


Cependant, si vous me demandez quel a été mon moment préféré du match, je vous parlerais de la conférence de presse d'après-match. Les Las Vegas Aces, champions en titre, venaient de subir une défaite difficile, portant leur bilan à 6-6—le même nombre de défaites qu'ils avaient subies pendant toute la saison 2023. Avec de telles attentes élevées et chaque équipe visant leur couronne, il était clair que la session médiatique avec l'entraîneuse Becky Hammon et la star A'ja Wilson ne serait pas festive.


Coach Hammon a répondu aux premières questions avec son calme habituel, mais ce qui m'a vraiment frappé et donné des frissons, c'était la réponse d'A'ja Wilson.

Largement considérée comme la meilleure joueuse de basket féminin au monde en ce moment, les performances d'A'ja sont constamment impressionnantes. Pourtant, cette défaite pesait lourdement sur elle, et ses émotions sincères ont transpercé son comportement professionnel.


"Je veux être la meilleure personne, la meilleure coéquipière, car c'est ainsi que je tire le meilleur de mon équipe", a-t-elle déclaré, sa voix remplie de détermination et de vulnérabilité.


Lors de cette conférence, A'ja a non seulement confirmé son leadership et montré à quel point elle se soucie réellement de ses coéquipières et de sa franchise. Elle ne joue pas seulement pour gagner; elle joue pour son équipe et se tient responsable de leur avenir collectif.

Ses mots étaient un rappel poignant que ces athlètes, que nous voyons souvent comme des machines invincibles, sont humains. Ils vivent des hauts et des bas comme nous tous, et leur passion et leur dévouement sont profonds. Certains pourraient dire que cela fait partie de leur "travail." D'accord, je comprends, mais cela ne les empêche pas de ressentir des émotions, des sentiments, des doutes...


L'intervention sincère d'A'ja a mis en lumière une vérité fondamentale sur les athlètes professionnels : sous le talent extraordinaire et les performances sous pression, ce sont des individus avec des émotions, des aspirations et un engagement profond envers leurs équipes. En tant que fans, éditeurs et journalistes, il est crucial de se le rappeler et d'apprécier l'humanité qui motive leurs exploits incroyables sur le terrain.

Comments


bottom of page